White_menu_arrow

Please signup or login to continue.

À l'arrache! à la place Claude-Léveillée

Event in coin de la rue Jacques-Tétreault et de l'avenue de l'Avenir à Laval

Concept novateur, À l’arrache porte à l’affiche des spectacles acoustiques dans le chapiteau Diapason, un espace restreint et clos pouvant accueillir un maximum de 15 spectateurs. Ces derniers, à proximité des artistes et plongés dans la pénombre, seront appelés à vivre une expérience hors du commun.

Will Driving West 16 h 00, 16 h 25 et 16 h 45
Projet à huit mains conduit par le multi-instrumentiste et maître compositeur David Ratté (œuvrant aussi sous le pseudonyme de Man An Ocean), Will Driving West confectionne un folk d’orfèvre, une musique acoustique précieuse et minimaliste, que ponctuent des mélodies désarmantes, livrées avec le désarroi d’un cœur blessé, la conviction d’un amour candide. Phénomène souterrain émergé avec Castle, un deuxième disque d’une beauté rarissime encensé à l’unanimité – et dévoilé devant une salle comble, au comble du bonheur –, le quatuor, complété par le batteur et percussionniste Benoit Caron, la violoncelliste Camille Paquette-Roy et la multi-instrumentiste Andréa Bélanger, happe et séduit, et ce, d’un océan à l’autre.


Elliot Maginot 17 h 00, 17 h 25 et 17 h 45
Personnification et exutoire des pensées mélodiques du Montréalais Gabriel Hélie-Harvey, Elliot Maginot s’exprime dans une langue belle et bilingue, un indie-folk minimaliste aux élans mélancoliques. Échappés des quatre murs de sa chambre puis fixés dans le temps par un doux automne, ses morceaux sont des fragments d’âme. Des pièces rondes et feutrées qui, puisant à diverses sources
musicales et visuelles, mettent au jour un univers éparpillé et cohérent à la fois, un monde bien à lui fait de piano, de guitare et de mots. Dans son antre, proscrite la folie des grandeurs; seulement la musique, dans sa plus simple expression.

I.No 18 h 00, 18 h 25 et 18 h 45
Les chemins d’Amélie Nault et Olivier Beaulieu se croisent initialement dans la Vieille Capitale où ils forment le noyau dur créateur du son appuyé et caractériel de i.No, cette niche où les accents granuleux se donnent des allures orchestrales tantôt sensuelles, tantôt fantomatiques. Quelque chose d’un folk, d’un rock et d’un soul qui battent d’un seul et même cœur. Récipiendaire de plusieurs prix, dont notamment la mention Coup de cœur remise par le public de Diapason en 2010, le duo est de retour en tête d’affiche après être monté sur les planches aux quatre coins de la francophonie.