White_menu_arrow

Please signup or login to continue.

ADELIN SCHWEITZER / DICHOTOMIE

Event in Québec (Canada)

« Moi, c'est-à-dire la machine, je suis la machine qui vous montre le monde comme elle seule peut le voir. »

                                       Manifeste du cine-œil, Dziga Vertov, 1923

 

 

(français)

À l’occasion de l’ouverture finale de sa résidence in situ à LA CHAMBRE BLANCHE, l’artiste français Adelin Schweitzer présente deux œuvres qui s’attaquent à la notion de dichotomie et en explorent les agencements possibles : du dédoublement perceptif et spatio-temporel jusqu’au dédoublement technique de l’image stéréoscopique. Deux séquences vidéo projetées, archives des déambulations performatives de l’artiste, décortiquent l’idée de l’image double, de la perception double et d’un « a été » performatif de l’artiste qui réapparaît dans l’ » ici et maintenant » à travers le corps sensible du spectateur. Et c’est notamment par le biais de son être physique tout entier que le spectateur fait l’expérience des œuvres qui le captivent par leur rythmique visuelle et sonore, et qui creusent de nouveaux espaces au sein de la galerie. Même si c’est l’artiste qui produit la déambulation factuelle, c’est le corps du spectateur qui se voit entraîné, étiré, rétréci, vertigineux. À travers les technologies de pointe utilisées qui engendrent un rapprochement déstabilisant entre l’image et la réalité physique, l’observateur se glisse dans un univers où la conscience corporelle devient mitotique et oscille entre deux « ici et maintenant », aussi réels l’un que l’autre.  

 

Né en 1978, Adelin Schweitzer vit et travaille à Marseille. Il obtient son diplôme (DNSEP) à l’École Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence en 2004 où il a découvert des artistes comme Tinguely, Marc Pauline du S.R.L ou bien encore Stelarc, et beaucoup expérimenté dans le champ des nouvelles technologies. En 2005 il présente son premier dispositif, le VidéoPuncher 1.3 à la biennale d’art Contemporain ARCO à Madrid et participe avec le même projet en 2006 à la manifestation «La villette numérique» à Paris. C’est à partir de ces deux expériences que va naître le projet d’installation ININTERACTIF au sein duquel il construit des dispositifs qui interrogent de manière ironique le public sur sa place dans les processus d’interaction homme/machine. En 2008, il part en Angleterre afin de poser les bases d’A-Reality à l’occasion de Liverpool capitale européenne de la Culture 2008. Dans ce projet, il invite chaque participant à redécouvrir son quotidien à travers les perceptions d’une machine. En 2010, il s’attaque à la mise en scène et démarre la production du spectacle HolyVj qui mélange performance de skate, vidéo immersive et intelligence artificielle. Depuis 2012, il travaille sur le SimStim, un cycle de restitution du projet A-Reality qui aborde la question de la relativité du réel…


(english)

For the final opening of his site-specific residency at LA CHAMBRE BLANCHE, French artist Adelin Schweitzer presents two pieces that take on the notion of dichotomy and explore its possible layouts : from perceptive and spatio-temporal duplication to the technical duplication of stereoscopic images. Two projected video sequences, archives from artist’s performative wanderings, analyze the idea of double image, double perception and a performative « has been » of the artist that reappears into the « here and now » through the sensitive body of the viewer. It is exactly by the means of his/her entire physical being that the viewer experiences the pieces, captivating him/her with their visual and sound rythmics and hollowing out new spaces inside the gallery. Even if it is the artist who generates the actual strolling, it is the viewer’s body that  is being pulled along, stretched, shrinked, vertiginous. Throughout the use of the latest technologies which produce an unsettling merge between the image and the physical reality, the observer slides into an universe where bodily conscience becomes mitotic and oscillates between two «here and now », each one as real as the other.

 

Born in 1978, Adelin Schweitzer lives and works in Marseille, France. He graduated with DNSEP from École Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence, France, in 2004 where he discovered artists such as Tinguely, Marc Pauline from S.R.L. and Stelarc, and where he experimented a lot in the field of new technologies. In 2005, he presented his first apparatus, the VideoPuncher 1.3 at Contemporary Art Biennale ARCO in Madrid, and participated with the same project in 2006 at La Ville Numérique event in Paris. It is from this two experiences that the ININTERACTIF installation project was born, within which the artist built apparatuses to question, in an ironic manner, the public and its place in the human/machine interaction process. In 2008, Schweitzer travelled to United Kingom in order to lay the base for A-Reality within the framework of Liverpool European Capital of Culture 2008. In this project, he invited each participant to rediscover his/her every-day life through the perception of a machine. In 2010, he launched into directing and producing the show HolyVJ that mixes performance with skateboard, immersive video and artificial intelligence. Since 2012, he works on SimStim, a cycle of restitution of the project A-Reality that tackles the question of reality’s relativity…