White_menu_arrow

Please signup or login to continue.

Projection :: OPTIQUE MAIN FILM

Event in Montréal

Ouverture des portes 18h - Projection 18h30

ENTRÉE LIBRE

Optique Main Film est notre soirée mensuelle de projection de courts et moyens métrages en présence des réalisateurs. Ce mois-ci, on vous présente un programme inventif de courts métrages expérimentaux.

Une discussion avec les réalisateurs présents suivra la projection.

::: PROGRAMMATION :::: 

1- ALEXANDRE LAROSE - 930 - 10 min

La traversée d’un tunnel constitue le sujet et l’inspiration de 930. Au niveau de la structure du film, la traversée du tunnel est représentée non pas physiquement mais plutôt sous forme de cartographie d’un espace psychique. La trame sonore progresse tantôt en harmonie avec les images, tantôt en opposition. Les marques d’un travail manuel effectué sur la pellicule font état constant de la matérialité et de la vulnérabilité du médium.

Depuis dix ans, Alexandre Larose développe une pratique artisanale centrée sur le médium film, où la réflexion sur le rôle de l'instrumentation technique et ses possibles est cruciale. Ses premiers films, 930 et Ville Marie – A notamment, sont marqués par l'utilisation de la tireuse optique. Il privilégie aujourd'hui une approche plus directe du matériau filmique sans renoncer ni à son intérêt pour les questions d'ingénierie héritées de sa formation initiale, ni à l'obsession que tous ses films développent, sous des formes différentes, pour le motif du passage ou de la traversée.

2 - ANDRÉE-ANNE ROUSSEL - CHESTNUTT COOKIE - 4 min

À l'occasion d'un séjour au Japon, Andrée-Anne nous est revenu avec Chestnutt Cookie, un film nous faisant découvrir trois éléments : des images - une ambiance sonore – un monologue.

Artiste multidisciplinaire, Andrée-Anne Roussel est titulaire d’un baccalauréat spécialisé en direction de la photographie. Elle s’intéresse au cinéma sensoriel dans le cadre de ses projets de courts métrages et d’installations vidéo et a terminé une maîtrise profil recherche-création en média expérimental à l’Université du Québec à Montréal. Ses oeuvres ont notamment été diffusées au Sapporo International Short Film Festival, au Musée d’art de Joliette et au LABoral Centre de Arte.

3 - BRIAN VIROSTEK - MARK GRENON - SEED - 6 min

SEED probes the blurry beginnings of surveillance. 5 sonnets written in response to Snowden’s NSA leaks are read as found VHS footage of innocent high school students being surveilled is reframed using a smartphone. A merging of experimental film & the poetic voice relevant to the excesses of C-51.

Bill C-51, or the Anti-terrorism Act, 2015 is a set of laws crafted by Stephen Harper's government which has drawn widespread condemnation for the potential threat it poses to the rights of Canadians, particularly in the domain of privacy.

Originally from the Ottawa area, Mark Grenon attended the University of Ottawa, where he received an Honours B.A. in English Literature. He has been writing poetry for many years, and is particularly fascinated by the sonnet form. He has taught English in the Czech Republic, Taiwan, and Chile. Currently living in Montreal, he continues to write poetry on a range of subjects.

Brian Virostek was born in London, Ontario. He attended BealArt (1997) and Concordia University (BFA, 2000), and was given the Main Film Award for dedication and commitment to experimental film. He is a co-founder the film processing co-operative La Cuve.

4 - ERIN WEISGERBER - TRACE - 5min

trace, nom féminin
Empreinte du passage d'un être ou de quelque chose.
Chemin frayé ou marqué (dans la jungle, sur la neige).
Marque laissée par une action, par un événement, par un état.
Ce qui reste d’une chose détruite, perdue; ce qui reste d’une chose passée.
Quantité minime.
Marque, cicatrice.
Indice.

Erin Weisgerber is an Edmonton-born, Montreal-based filmmaker who works primarily with small-gauge photo-chemical film, employing techniques such as re-photography and hand-processing to create short, poetic works. She has occasionally been caught writing and directing fiction films and operating camera for a variety of film and digital projects.

5 - GABRIEL AUCLAIR DOUCET - CHIMÈRE - 2 min 42

Un homme est prisonnier d'un cauchemar. 

Jeune réalisateur/scénariste/monteur œuvrant plus particulièrement dans le domaine de l'expérimental et de l'horreur, Gabriel Auclair Doucet a été formé en cinéma au Collège O'Sullivan de Montréal. Il est un ancien membre de Kino 640 (basses Laurentides). Ses influences proviennent autant de Cronenberg que de Carpenter et Tsukamoto. 

6 - GUILLAUME VALLÉE - ANDRÉE-ANNE ROUSSEL - LES LARMES D'EROS - 5 min

Inspiré de l’essai Les Larmes d'Éros de Georges Bataille, l’œuvre traite de l'érotisme et de la mort. À travers un traitement analogique de l'image, on assiste à la décomposition psychologique et physique d'un personnage et de la matière filmique.

Guillaume Vallée s'intéresse à toutes formes radicales de l'image en mouvement. Son travail fait usage de différentes techniques techno-artisanales en explorantes manipulations optiques, la distorsion analogique, avec principalement du found footage, dans le but de créer des oeuvres hybrides et élargies. Également artiste multidisciplinaire et Membre du collectif d'artistes montréalais groop*index, Guillaume s'intéresse aussi à la matérialité de la bande magnétique et à la modification en direct de signaux vidéos et travaille sur l'hybridité analogique film/vidéo en vue de créer une symbiose entre ces médiums et de l'appliquer dans des œuvres performatives et vidéographiques. 

7 - MATHEW WOLKOW - MAINTENANT TOUT EST POSSIBLE TOUT VA BIEN - 14 min

Atteinte d’une maladie grave, une femme décide de mourir plutôt que d’essayer les traitements. L’homme, c’est la figure du médecin, qui ne comprend pas. Il essaie d’imposer sa vision des choses.

Tour à tour directeur photo, Matthew Wolkow collabore sur une multitude de projets documentaires pour des collègues et amis. Maintenant tout est possible : Tout va bien est son troisième film en tant que réalisateur.

8 - MAXIME CORBEIL-PERRON - GHOSTLY - 6 min 35

Inspired by Japanese experimental film, this video focuses on exploring the movement of shadow and light across space – frame-by-frame.

Maxime Corbeil-Perron is a composer and moving image artist whose work has been noticed by many international competitions and events. His sound works have been qualified as an «infinite cosmos» (Etherreal, 2015), «pushing the boundaries of abstraction» (Silence and Sound, 2015) and «defying any explication or labelling» (La Folia, UK, 2015).

9 - STEVEN WOLOSHEN - THE VICTORIA BRIDGES - 10 min

This film trilogy explores the evolving memory of a single event, as it stretched over 10 years - worked, reworked and re - explored as a trilogy of events

Steven Woloshen has been passionately creating handmade abstract films and time-based installations for more than 30 years. Woloshen has been a lecturer, juror, technician, animator, craftsman and recently, the author of Recipes for Reconstruction, the filmmaker’s manual for decay, renewal and other handmade, analogue film techniques.

10 - KARL LEMIEUX - DAVID BRYANT - QUIET ZONE - 15 min

In Quiet Zone, the filmmakers take us deep into the world of those who suffer from electromagnetic hypersensitivity. These “wave refugees” settled in West Virginia around the Green Bank observatory, in an area known as the National Radio Quiet Zone. Combining elements of documentary, film essay and experimental film, Quiet Zone defies genres, weaving together an unusual story in which sound and image distort reality to make the distress and suffering of these people palpable.

Known for their work in the musical group Godspeed You! Black Emperor, David Bryant and Karl Lemieux produced a striking piece of sensory genius.

---------------------------------------------------------------

Pour d'autres renseignements, contactez-nous :
par téléphone au 514 845-7442
par courriel [Hidden]

Pour consulter l'événement Facebook :
https://www.facebook.com/events/818544161584656/