White_menu_arrow

Please signup or login to continue.

Présentation de la résidence de Nicolas d'Alessandro (Belgique) et de Jean-François Lahos (Québec)

Event in Québec (Canada)

LA CHAMBRE BLANCHE est fière d’accueillir les artistes Nicolas d’Alessandro (Belgique) et Jean-François Lahos (Québec) pour la deuxième partie des résidences croisées Vice Versa. La résidence se déroule du 7 novembre au 22 décembre 2016. Le projet sera présenté le 21 décembre au cours d’un 5@7 à LA CHAMBRE BLANCHE. 

Avec «Requiem», d’Alessandro et Lahos poursuivent donc la réflexion et l’exploration amorcées à Mons du 26 septembre au 6 novembre 2016 dans le cadre de l’échange croisé entre Transcultures et LA CHAMBRE BLANCHE. Le duo d’artistes développera une installation numérique arrimant architecture sculpturale tactile et spatialisation de voix de synthèse. 

Par la rencontre de leur pratique respective, le duo créera une œuvre tactile et sonore utilisant la symbolique du Requiem. Ils cherchent à transcender la lourdeur du thème de la mort, en amenant le public vers un espace plus cosmologique. Lahos produira un objet rempli d’encre conductrice rappelant la forme des gisants, qui sera activé par le mouvement et le toucher du spectateur. Placée au centre d’un groupe de haut-parleurs diffusant une chorale de voix synthétiques créée par d’Alessandro, la forme permet une «incarnation» de la voix et rend possible en quelque sorte la spatialisation du son. Le spectateur devra trouver, par ses manipulations un équilibre entre la présence du son et l’objet, où l’intangible et le concret doivent s’entremêler.

Nicolas d’Alessandro est ingénieur, chercheur et artiste numérique. Depuis près de 15 ans, il cherche à approcher les liens entre les nouvelles technologies et l’art de nombreuses manières. Après l’obtention de sa thèse de doctorat en 2009, il a dirigé des travaux de recherche à l’institut Numediart de l’UMONS et au laboratoire MAGIC de UBC, Vancouver. Compositeur et interprète, il a choisi de s’intéresser à la lutherie numérique, cette idée de fabriquer de nouveaux instruments de musique en utilisant les technologies émergentes. 

Jean-François Lahos détient un baccalauréat en génie informatique de l’Université de Sherbrooke (1997). Il œuvre en robotique, en recherche et développement dans le domaine de la dé-foresterie. Il obtient une bourse Maître Line Ouellet en nouveaux médias de l'Université Laval en 2005. Il enseigne la modélisation et la conception d’image à Québec, à La Maison des Métiers d'Arts et au Collège O'Sullivan. Il démarre en 2009 sa propre entreprise de réalisation de maquettes numériques et de soutien à la réalisation d'oeuvres d'art. Il a exposé à Québec, Chicoutimi, Lac-Etchemin et Orléans en France.