White_menu_arrow

Please signup or login to continue.

/si:n/ Festival d'Art Vidéo et de Performance de Palestine, 12-15 juin

Event in Palestine

Thumb_sq100_sin

Pour sa  5e édition, le festival se déroulera à Jerusalem, Gaza, Bethléem et Ramallah : expositions d’installations, performances, projections d’œuvres d’artistes locaux et internationaux. Des visites accompagnées seront proposées dans chaque ville afin de relier les propositions.


Cette édition voit le jour grâce aux efforts et contributions généreuses de : la Fondation A. M. Qattan Foundation, le Goethe-Institut Ramallah, Les Instants Vidéo Numériques et Poétiques Marseille, Palestinian Art Court -al Hoash, Dar al-Kalima University College of Arts and Culture, Eltiqa Group, Shababek for Contemporary Art, Khalil Sakakini Cultural Centre, Ramallah Municipality, RIWAQ et le Musée de l’Université de Birzeit.
Les différentes propositions (vidéo ou performances) réparties dans plusieurs espaces urbains sont autant d’invitations à penser la ville d’une manière inédite.

Ramallah

Lurking Green (الأخضر يترصد ) est une œuvre vidéo qui se penche sur l’apparition perturbatrice des perruches à collier en Palestine. Libérées illégalement dans le pays il y a quelques décennies, elles se sont rapidement adaptées à leur environnement et se sont reproduites en grand nombres, rivalisant de manière agressive avec les huppes et les piverts dans les sites de nidification.
Cette histoire de perruches entre en résonnance avec la situation géopolitique actuelle en Palestine.
Commissariat de Yazid Anani, présenté par la Fondation A. M. Qattan (AMQF).

Desires into Fossils: Disrupting Monuments (the video program) s’intéresse aux monuments en Palestine, la manière dont ils sont vécus, dont ils façonnent les consciences et inspirent des récits populaires. Desires into Fossils invite à réfléchir autour de notions telles que la mort, les politiques de muséification qui tendent à figer les identités.
Présenté par le Centre Culturel Khalil Sakakini, Commissariat de Lara Khaldi et Reem Shilleh.

GossipTV (performance de l’artiste Blake Shaw, fruit d’une collaboration entre AMQF et la Ville de Ramallah), explore à travers l’art vidéo et les images poétiques la question de la lutte Palestinienne, abordant des thèmes aussi cruciaux que le droit au retour, la résistance à l’occupation israélienne notamment grâce au boycott.

Birzeit

Tout le pouvoir à l’Imagination Poétique ! est une exposition conçue par Marc Mercier et Naïk M’Sili (Instants Vidéo Numériques et Poétiques, Marseille), accueillie par Musée de l’Université de Birzeit University.
Trois installations vidéo qui interrogent l’acte de voir et de penser dans un monde surchargé d’informations visuelles. La sur-information, la vitesse hallucinante de leur diffusion, la multiplication des réseaux numériques qui chaque jour agressent nos yeux et nos oreilles, paradoxalement font de nous des êtres de plus en plus ignorants de la réalité du monde, des êtres amnésiques, des êtres incapables de penser un futur désirable. Une seule solution : l’imagination poétique sans entrave.

Last Words (4′ – 2017)/ Nicène Kossentini (Tunisie)
(video) (8’ – 2016) / Samuel Bester (France)
Future in the Past (7’07 – 2015) with sound / Susanne Wiegner (Allemagne)

Jerusalem

La performance interactive Drift, imaginée par le concepteur de jeux Sebastian Quack, est une proposition du Goethe-Institut et du Palestinian Art Court (Al Hoash). Munis de casques audio, les participants vont explorer la ville en groupe, sans l’aide d’aucune carte ou guide, avec comme seule boussole une bande son partagée. Ce travail les entraine à faire l’expérience de leur environnement de manière ludique et audacieuse, en découvrant de nouveaux chemins et espaces auxquels ils n’avaient jamais prêté attention. Drift sera présenté les 12 et 13 juin à Jérusalem et le 14 à Ramallah.

Gaza

Conçue par Shareef Sarhan et Raed Issa et présenté conjointement par Eltiqa Group et Shababeek for Contemporary Art, l’exposition Life in Gaza in 90 Seconds  s’intéresse aux lourdes contradictions qui constituent la vie quotidienne dans la bande de Gaza. Composée d’une collection de vidéo de 90 secondes, l’exposition traite des terribles conditions de vie des Palestiniens de Gaza et de leur lutte quotidienne pour améliorer leur condition de vie.

Bethléem

L’Université des Arts et de la Culture Dar al-Kalima à Bethléem présente By Chance, une série de films courts produits par des étudiants. Cette large variété de travaux propose une méditation visuelle et électronique inspirée par concept de chance.

Programmations à Ramallah, Jerusalem et Gaza

Recollection (2015) / Kamal Aljafari,
Daga’a (2015) / Shadi Habiballah.
RIWAQ propose une sélection de programmations dans les villages dans lesquels l’organisation a travaillé (réhabilitation).

A propos

Festival d’art vidéo et performance /si:n/ a été crée en 2009 par un groupe d’organisations artistiques et culturelles. Son objectif est de créer des espaces d’exposition et de recherche en art vidéo et performance, d’encourager de nouvelles manières de voir et d’interagir. Basée sur une coopération entre associations partenaires, il souhaite introduire de nouvelles formes de travail artistiques et culturelles.
Avec la volonté de surmonter les divisions géographiques et politiques, le festival s’efforce d’élargir toujours plus son champ d’intervention pour toucher tous les publics où qu’ils vivent en Palestine.