White_menu_arrow

Please signup or login to continue.

Marie Josée Lévesque

 

Overview

Biography

Possédant une formation en théâtre et en cinéma, Marie Josée Lévesque poursuit depuis plus de 15 ans un parcours où se côtoient l’art, la création et l’éducation. Pendant plus d’une décennie, elle s'est impliquée au sein d’organismes jeunesse, où elle a accompli différents projets notamment dans la vidéo et le soutien à la création auprès des adolescents.

En 1994, elle réalise son premier court métrage documentaire intitulé Aventure dans l'ombre, où elle dresse le portrait d'un jeune handicapé visuel lors d'un voyage en Gaspésie. C'est pendant le montage de ce film, au printemps 1995, qu'elle décide de prendre un temps d'arrêt en allant se ressourcer à Cuba. Une rencontre avec des artistes cubains lui donne le goût de découvrir davantage la culture de la Isla Grande.

Quelques mois plus tard, elle retourne à Cuba pour voir de plus près tout ce qui l'avait fasciné dans le voyage précédent. Elle y fera alors plusieurs rencontres sur le plan artistique qui l'amèneront à présenter son court métrage au Festival de cinéma Imago de Holguin en octobre 1996. Durant ce festival, elle participe à plusieurs discussions portant sur la nécessité des échanges artistiques entre le Québec et Cuba. Ainsi, avec la complicité d’un groupe d’artistes cubains de différentes disciplines, elle établie les premières bases du pont d’échange et de coopération artistique qui deviendra l’organisme SolidArte.

Avec ce projet d’échange culturel, Marie Josée a permis a plus d’une centaine d’artistes québécois et cubains d’échanger et de créer des projets en commun de 1997 à 2002. Le dernier en liste a été la 2e Rencontre culturelle Québec-Cuba qui avait lieu en mai 2002 à Montréal et où étaient réunis une quarantaine d’artistes de Cuba et du Québec dans une série de spectacles et d’expositions.

Au cours de l’année 2001, elle est allée tourner au Niger le documentaire D’un fleuve à l’autre qui lui permettait encore une fois de faire des rencontres sur le plan humain des plus enrichissantes. Terminé à l’automne 2002, ce documentaire lui a permis de réaliser ce grand rêve de visiter le continent africain et de rapporter des images lumineuses et remplies d’espoir. Elle est présentement en écriture pour un prochain documentaire qui devrait la ramener en Afrique et à Cuba pour y présenter encore une fois des projets où l’art est utilisé comme moyen de changement social.

Croyant depuis toujours à l’importance de l’art pour son rôle essentiel dans le rapprochement et le respect entre les êtres humains, Marie Josée utilise la création artistique comme moyen de réflexion et de changement social. En ce sens, le documentaire est pour elle une façon de faire connaître cette réalité au reste du monde.

Enfin, depuis 2002, elle est enseignante en cinéma au Collège Gérald-Godin où elle a notamment organisé en 2007, l'Intercollégial du cinéma étudiant. Continuant ainsi son parcours éducatif et créatif.

Skillset

Spoken languages
français, Anglais, espagnol
Written languages
français, Anglais, espagnol
Education/Training
DEC en Communications/Théâtre 1991 - Conservatoire Lassalle
BAC en Communications avec profil cinéma 1995 - UQAM
Tech skills
Montage vidéo sur Avid, Adobe Première Pro, Média 100 Possède sa propre caméra DV
Inspirations
etc., Les gens créatifs et généreux qui consacrent leur vie à améliorer le sord des autres ou à nous faire voir le monde d'un autre angle. Par exemple : Le père Emmett Jones, le Dr Gilles Julien, Anaïs-Barbeau Lavalette, Gilles Groulx, Wajdi Mouawad